Le proverbe de l’infidélité

Les perles : la justice

Le mari adultère tente désespérément de se justifier : « L’homme est polygame par essence, la femme monogame. » Comme dit un vieux proverbe chinois : « Dans un service à thé, il n’y a jamais qu’une seule théière ; le nombre de tasses peut varier à l’infini. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.