Le poison des siècles

Une dame et un monsieur, à la réputation bien établie de mauvaises langues se rencontrent chez un ami commun. Trop bien élevés, ils ne peuvent se dire qu’ils ne s’aiment pas. Aussi engagent-ils la conversation suivante :
– Voilà un siècle que je ne vous ai vue, chère amie, étiez-vous malade ?
– En quelque sorte, le médecin craignait un empoisonnement dont il ne parvenait découvrir la cause.
– Un empoisonnement ? Vous vous étiez mordu la langue, sans doute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.