blague médecin

Enfin je remarche !

Un homme rencontre un ami dans la rue, et tout de suite, lui demande des nouvelles de sa santé.
– Oh, cela va beaucoup mieux, répond l’ami. Tu sais que mon médecin m’avait dit qu’il me ferait remarcher en quelques mois ?
– Oui, et il l’a fait ?
– Certainement. Ses soins m’ont coûté si cher que j’ai été obligé de vendre ma voiture.

Publicité

Une tisane contre la violence conjugale

humour, blague médecin, blague violence conjugale, blague alcool, blague gargarisme, blague violence, blague femmes, blague sexisme, blague tisane

Une femme entre chez son médecin, le visage tout enflé et des bleus partout… Le médecin lui demande :
– Que vous est-il arrivé ?
– Docteur, chaque fois que mon mari arrive à la maison après avoir bu, il me frappe et je ne sais plus quoi faire ?
– J’ai un bon remède pour ça. La prochaine fois que votre mari arrive totalement ivre, prenez une tisane à la camomille et gargarisez-vous. Gargarisez-vous le plus longtemps possible et surtout… n’arrêtez pas !

Deux semaines plus tard elle retourne chez le médecin, elle a l’air très calme et parfaitement heureuse…
– Docteur, c’est brillant comme idée ! Dès que mon mari arrive éméché, je me précipite sur ma tisane et je me gargarise comme vous me l’avez indiqué. Du coup, plus de violences !
– Ben vous voyez… Quand on ferme sa gueule, ça aide !

Les orgasmes de la vieille

Une veuve de 75 ans va voir son médecin et lui explique qu’elle a des orgasmes à répétition, il l’ausculte et lui dit qu’elle a un abcès sur le clitoris.

La vieille dame lui dit :
– Ah ! C’est cet abcès qui me faisait jouir ?

Le médecin lui répond :
– Non ma petite dame, c’est plutôt l’asticot qui tourne autour…

La vie au grand air

humour, blague médecin, blague santé, blague patient, blague consultation, blague métier, blague promenade, blague grand air, blague exercice

Un patient va consulter un médecin :
– Typique, dit le médecin, tout à fait typique, c’est la maladie actuelle. On est assis et on ne prend pas l’air. Maintenant, j’attire votre attention. Pas de médicament, il vous manque seulement le grand air et l’exercice. Faites une promenade régulièrement chaque jour pendant deux heures. Revenez me voir dans quatre semaines. Vous serez un autre homme.
– Bien, dit le malade, et à quel moment dois-je faire cette promenade ? Avant ou après mon travail ?
– Quel est votre métier ?
– Facteur.