Le pilote qui avait vu une soucoupe volante


L’état-major d’Air France s’est réuni pour examiner la situation :
– Une chose est certaine, dit le directeur de la communication. Au large des Açores, le pilote d’un Concorde a nettement vu une soucoupe volante, manifestement venue d’une autre galaxie. Et, le pire, c’est qu’à peine arrivé à New York, il s’est empressé de raconter cette histoire aux journalistes.
– Surtout, tranche le P.-D.G. de la compagnie, il ne faut pas affoler notre clientèle en ayant l’air de prendre cela au sérieux : On va la rassurer en déclarant que le jour où il a fait ce vol, notre pilote était shooté à mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.