Le mouvement incessant du whisky de contrebande


Au temps de la prohibition, aux Etats-Unis, Eliott Ness a été chargé de remettre de l’ordre dans la police. Convoquant ses collaborateurs, il leur déclare :
– J’ai décidé d’arrêter le mouvement incessant du whisky de contrebande…
– Des entrepôts d’Al Capone aux speakeasies de Chicago ?
– Non. De la poche arrière de votre pantalon à vos lèvres.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.