Le malhonnête


Dans ce repère de faux-monnayeurs, l’artiste qui a gravé la planche à fabriquer de faux billets de deux cents euros hurle :
– Je n’aurais jamais cru cela ! Il y a quelqu’un de malhonnête ici chez nous, il m’a volé mon vrai billet qui me servait de modèle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.