Le juif et l’argent de shabbat

C’est un juif qui se rend, pressé, à la synagogue le vendredi soir. Il est tellement pressé, que quand il entre dans la synagogue, il se rend compte qu’il a un billet de 200 euros sur lui qu’il n’a pas eu le temps d’aller déposer à la maison.

Comme shabbat va commencer et qu’il ne pourra plus manipuler d’argent, il ouvre un livre de prière et dépose son billet à la page où est il dit (entre autre) : « Tu ne voleras point. »

Shabbat se passe, et il retourne chercher son billet glissé la veille dans le livre. Or, plus de billet. En examinant le livre de plus près, il s’aperçoit qu’un billet de 100 euros dépasse légèrement d’une page.

Il ouvre la page et la première chose qu’il lit c’est : « Tu partageras ton bien avec ton prochain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.