Le génie et Monica Lewinsky

Par une belle journée du mois de Novembre, Monica Lewinsky marchait dans un square en attendant d’aller témoigner pour le procès Clinton ; elle tombe devant une jolie lampe à huile typique de celles qu’on ne trouve que dans les contes pour enfants. Curieuse, elle prend la lampe et comme d’habitude dans ce genre de blagues un génie apparaît. « Félicitations, Miss Lewinsky » dit le génie. « Puisque vous m’avez délivré, je vais réaliser un voeu pour vous. »

« Eh bien » répondit Monica « Je vais devoir passer à la télé un paquet de fois et j’aimerais être vraiment bien. Je voudrais que vous me débarrassiez de ces poignées d’amour. »

« Vos désirs sont des ordres, » dit le génie. Un geste des mains puis un peu de fumée…

Et les oreilles de Monica tombent instantanément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.