Le génie et Monica Lewinsky


Par une belle journée du mois de Novembre, Monica Lewinsky marchait dans un square en attendant d’aller témoigner pour le procès Clinton ; elle tombe devant une jolie lampe à huile typique de celles qu’on ne trouve que dans les contes pour enfants. Curieuse, elle prend la lampe et comme d’habitude dans ce genre de blagues un génie apparaît.

« Félicitations, Miss Lewinsky » dit le génie. « Puisque vous m’avez délivré, je vais réaliser un vœu pour vous. »

« Eh bien » répondit Monica « Je vais devoir passer à la télé un paquet de fois et j’aimerais être vraiment bien. Je voudrais que vous me débarrassiez de ces poignées d’amour. »

« Vos désirs sont des ordres, » dit le génie. Un geste des mains puis un peu de fumée…

Et les oreilles de Monica tombent instantanément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.