Le droit de tuer son mari

Les perles : la justice

À Hong Kong, une femme a le droit de tuer son mari si elle découvre qu’il l’a trompée. Mais elle n’a pas le droit d’engager quelqu’un pour le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.