Le danger des retenues

Un petit garnement de dix ans à sa jolie institutrice :
« A me garder comme ça tous les soirs, en retenue, vous n’avez pas peur qu’à la longue, votre mari ait des soupçons ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.