Le crédit du Père Noël

Dans un grand magasin, un petit garçon est assis sur les genoux du Père Noël de service :
– Plutôt que de te casser la tête à trimbaler des kilos de jouets, lui dit-il, sans parler que tu risques de te casser une jambe, en grimpant sur les toits, donne-moi simplement une carte de crédit avec 200 euros sur mon compte, et je me débrouillerai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.