Le clitoris comme un cornichon


La scène se passe à Marseille :
– Oh Toine, hier soir je me suis fait une gonzesse, cong, elle avait un clitoris comme un cornichon ! – Ah oui, aussi gros !
– Mais non, couillon, aussi aigre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.