Le cadeau d’anniversaire

Un jeune homme voulait acheter un cadeau pour l’anniversaire de sa fiancée, en voyage d’études à l’étranger.

Pour se faire aider dans cette tache, il se fait accompagner par la sœur de la fiancée, et ils vont dans un grand magasin afin de trouver quelque chose d’original.

Finalement, après une bonne demi-heure d’hésitations, le fiancé se décide à acheter une paire de gants, alors que pendant le même temps, la sœur de la fiancée en profite pour s’acheter une paire de petites culottes pour elle-même.

Au moment d’emballer les achats, la vendeuse mélange les articles du jeune homme et de la sœur.

Sans vérifier le contenu des colis, le jeune homme envoie les petites culottes (qu’il croit être des gants) à sa fiancée avec le petit mot suivant :

« Ma Chérie,

Voici un petit cadeau pour te prouver que je n’ai pas oublié ton anniversaire.

J’ai choisi ce cadeau car je me suis aperçu que tu avais l’habitude de ne pas en porter lorsque tu sortais le soir.

J’ai failli en prendre d’une longueur beaucoup plus importante, mais la vendeuse m’a conseillé de choisir au plus court car il est alors plus facile de les retirer.

J’ai opté pour une couleur claire, qui pourrait être salissante, mais la vendeuse m’a montré une paire qu’elle avait portée pendant trois semaines et qui était à peine sale.

Elle en a d’ailleurs fait l’essai devant moi et ça lui allait très bien.

J’aurais aimé être là pour te les enfiler moi-même la première fois, mais je ne peux malheureusement pas.

Sans doute beaucoup d’autres hommes les serreront dans leur mains avant que je ne puisse te revoir…

Pense juste au nombre de fois où j’aurai le plaisir de les embrasser au cours des prochaines années

Lorsque tu les enlèveras, souffle dedans avant de les ranger afin de chasser l’humidité qui reste toujours après une journée d’utilisation.

N’oublie pas de les porter quand tu les laveras pour empêcher le rétrécissement. J’espère que tu vas les aimer et que tu les porteras lorsque tu rentreras de voyage.

Avec tout mon amour.
Ton chéri

P.S. : La dernière mode, c’est de les porter avec les rebords pliés en montrant un peu la fourrure. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.