Le banlieusard qui boit en cachette

Dans un de ces « nouveaux villages » où tout le monde se connaît et s’observe, deux banlieusards bavardent :
– Vous savez, dit l’un, que notre voisin Durand a fait une drôle d’erreur hier soir. Il s’était isolé dans son garage, comme il en a l’habitude, pour boire un coup tranquillement, à l’abri de sa femme. A un moment, il a lampé, à même la bouteille, une bonne gorgée en croyant que c’était de l’eau-de-vie.
– Et qu’est-ce que c’était, en réalité ?
– De l’essence.
– Oh , le malheureux ! Et qu’a-t-il ressenti comme conséquences ?
– Eh bien, dès qu’il a le hoquet, maintenant, il klaxonne.

Un banlieusard complètement ivre
Le banlieusard qui boit en cachette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.