La super-cagnotte du loto

Un homme vêtu de sombre vient déposer son bulletin pour le Loto à la veille du tirage d’une supercagnotte de 25 millions.
– Je parierais, dit le buraliste, en introduisant le bulletin dans l’ordinateur, que si jamais vous gagnez une somme pareille, votre premier geste, lundi matin, sera d’appeler votre patron pour lui dire qu’il peut aller au diable.
– Ce serait culotté de ma part : je suis curé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.