La séduction anglaise

Un Anglais raconte à un ami du continent
– Nous autres, Britanniques, sommes très formalistes. Ainsi, quand une femme nous plaît, il nous arrive souvent d’attendre un an avant de solliciter d’elle le premier baiser. – Ah Ah ! s’esclaffe son interlocuteur. A ce moment-là, il y a longtemps qu’un Français a déjà commencé de toucher les allocations familiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.