La récupération des prépuces


Un contrôleur des impôts arrive un jour dans la synagogue d’un petit village pour un contrôle fiscal inopiné.

Le rabbin l’accompagne pour une visite des lieux.
– Alors dites-moi, Monsieur le rabbin, après avoir distribué votre pain azyme, que faites-vous des miettes ? Le rabbin, bon enfant répond :
– On les rassemble précautionneusement, et on les expédie en ville où ils refont du pain avec et nous le renvoient.
– Hmmm… Et la cire des chandelles non brûlées ? Que faites-vous des restes ?
– Eh bien, c’est pareil : on récupère les bouts et on les renvoie en ville pour faire de nouvelles bougies avec, qui nous seront réexpédiées.
– Hmmm hmmmm… A propos, je me suis toujours demandé… continue le vérificateur, pour la circoncision, qu’est-ce que vous faites de tous ces bouts de prépuces ?

D’un ton neutre, le rabbin dit :
– On les envoie en ville.
– En ville ? questionne encore le contrôleur, et qu’est-ce qu’ils peuvent bien vous renvoyer en échange de ça ?

Et rapide comme la foudre divine, le rabbin le foudroie en disant :
– Aujourd’hui, c’est vous qu’ils nous ont envoyé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.