La paysanne miraculée

Une paysanne rentre à sa ferme, les vêtements déchirés et couverte de boue :
– Ma pauvre Berthe, dit-elle à sa fille, affolée, je l’ai échappé belle. Figure-toi que je suis passée sous les roues de la Mercédès du châtelain et je m’en suis tirée indemne
– C’est trop bête, fait son gendre, contrarié. Pour une fois où on tenait quelqu’un qui pouvait nous verser une belle indemnité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.