La paysanne miraculée


Une paysanne rentre à sa ferme, les vêtements déchirés et couverte de boue :
– Ma pauvre Berthe, dit-elle à sa fille, affolée, je l’ai échappé belle. Figure-toi que je suis passée sous les roues de la Mercédès du châtelain et je m’en suis tirée indemne.
– C’est trop bête, fait son gendre, contrarié. Pour une fois où on tenait quelqu’un qui pouvait nous verser une belle indemnité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.