La lutte marseillaise

C’est Dédé de l’Estaque (un quartier de Marseille) qui rentre de sa journée de pêche en mer. Il arrive au Bar de la Marine et commence à raconter la lutte acharnée qu’il vient de mener avec un poisson d’au moins 30 kilos.

Dominique le prend par la manche pour l’interrompre et il lui dit :
– Vé, arrête un peu tes cagades. Je l’ai vu ta sardine ; c’est à peine si elle fait ses cinq kilos…
– Hé bé oui … C’est pas étonnant qu’il ait perdu 25 kilos ce poisson après les trois heures de lutte qu’il a mené contre moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.