blague vantardise

Publicité

Le pari du playboy

Lors d’une soirée, un playboy se penche discrètement vers son voisin et lui dit :
– Observez la grande rousse là-bas, dans cinq minutes, je vous parie qu’elle tombe dans mes bras.
– Ah, vous êtes sûr ? Si vous avez raison, prévenez-moi avant.
– Si vous voulez, mais pourquoi donc ?
– Tout simplement parce que je suis son mari.

Le super-épouvantail

Marius revient d’un voyage d’études aux États-Unis, et, à l’heure de l’apéritif raconte aux amis :
– Vous ne me croirez pas, mais j’ai vu dans l’Ohio, un fermier qui avait installé un système pour effrayer les corbeaux, je ne vous dis que ça ! C’était un mannequin qui sortait de terre toutes les deux minutes en agitant les bras et en criant.
– Et ça les a vraiment effrayés, ce truc-là ? demande Olive.
– Si ça les a effrayés, peuchère ! Il y en a qui ont rapporté le maïs volé il y a deux ans.

La queue du magasin

Ce matin, à l’entrée du magasin, il y avait énormément de monde. La femme devant moi s’est retournée et m’a dit : « Grosse queue ! ». J’étais quand même un peu étonné qu’elle me connaisse…