La jalousie maladive


– Mon fiancé est d’une jalousie maladive, dit une figurante d’un grand music-hall à une de ses camarades de la revue. Il m’accuse de lui être infidèle alors que, depuis six mois que dure ce spectacle, je n’ai eu qu’un seul amant : le pompier de service.
– Tu oublies de préciser qu’il change tous les soirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.