blague pompier

Le pompier enceint

Une petite fille de 6 ans a entendu sa mère parler avec des amies d’une femme, en employant à son propos, tour à tour, le mot « enceinte » et l’expression : « porter un enfant ».

Quelque temps après, la fillette doit raconter dans une rédaction, un événement qui l’a particulièrement frappée, elle écrit :
« Un incendie s’était déclaré dans l’appartement du troisième étage. Une femme criait par la fenêtre : « Sauvez mon bébé ! ». Un pompier est monté sur la grande échelle. Il est entré dans l’appartement et, quand il en est ressorti, il était enceint ».

Publicité

Le sauvetage de l’ail

Sauvée miraculeusement de son appartement en feu, au quatrième étage, une vieille fille soupire :
– Je n’ai quand même pas de veine ! Pour la première fois de ma vie qu’un homme me prend dans ses bras, il faut que ce soit un pompier qui empeste l’ail.

La jalousie maladive

– Mon fiancé est d’une jalousie maladive, dit une figurante d’un grand music-hall à une de ses camarades de la revue. Il m’accuse de lui être infidèle alors que, depuis six mois que dure ce spectacle, je n’ai eu qu’un seul amant : le pompier de service.
– Tu oublies de préciser qu’il change tous les soirs.