La fierté en morceaux

Deux femmes se croisent au marché :
– Tiens ! Comment ça va ? Et votre mari qui avait découpé sa maîtresse en morceaux ? Toujours en prison ?
– Non ! Il est sorti. Il a bénéficié d’une remise de peine pour bonne conduite !
– Formidable ! Qu’est-ce que vous devez être fière de lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.