La fatigue du comptable trompé

C’est un comptable sans histoire qui a passé tout son week-end à broyer du noir. Le lundi, il arrive à son travail avec des cernes énormes.

Son patron compatissant vient le voir et lui demande pourquoi il est si abattu :
– Alors qu’est-ce qui ne va pas mon petit Jean-Pierre ? – C’est ma femme… elle me trompe avec d’autres hommes.
– Eh bien… je comprend que vous ne soyez pas d’humeur joyeuse, mais vous savez, il faut vous reprendre. Vous trouverez dans le travail des motifs de satisfaction et vous allez bien vite oublier votre tristesse !
– Non, non, ce n’est pas ça monsieur le directeur, c’est juste que je n’arrive pas à dormir avec deux personnes à côté de moi dans notre petit lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.