La curiosité de l’étudiante

Une étudiante dit à la copine dont elle partage le studio :
– Tu as du culot de prétendre que je suis une sale curieuse qui se mêle de tout ce qui ne la regarde pas.
– J’ai dit cela, moi ?
– Tu as fait pire que le dire : je l’ai lu en toutes lettres dans ton journal intime que tu dissimules hypocritement entre ton matelas et ton sommier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.