La cocotte comme elle

Nous sommes en 1900. Un commissaire de police se présente un matin chez une de ces cocottes qui firent alors la réputation du gai Paris.
– Madame, je suis désolé de vous importuner de si bon matin, mais j’aimerais que vous me disiez avec qui vous avez dîné hier soir ? dit le commissaire.
– Hier soir, dites-vous ?… Voyons donc ! Mais comment voulez-vous que je m’en souvienne, à la fin ?
– Voyons, dit le policier, une femme comme vous, devrait bien se souvenir de ces choses-là !
– Bien sûr, monsieur le commissaire. Normalement, oui je devrais… mais devant un homme comme vous, je ne suis plus une femme comme moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.