L’exécution du Belge


C’est un Français, un Américain et un Belge qui sont condamnés à mort. Ils ont le droit de choisir leur exécution.

Le Français décide de prendre la guillotine, pour la patrie. Le bourreau fait son office et tranche la tête du pauvre homme. L’Américain choisit la chaise électrique, on l’installe, le bourreau appui sur l’interrupteur. Mais rien ne se passe, il réessaye, toujours rien. Comme la machine n’a pas marché, l’Américain est gracié.

Viens le tour du Belge. Quand on lui demande comment il veut se faire exécuter, ce dernier répond :
« Comme la chaise électrique ne marche pas, je vais prendre la guillotine ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.