L’épouse du fils chéri

Une mère, quelque peu abusive, se désole d’avoir vu son fils chéri lui être ravi, à trente-quatre ans, par une « étrangère ». A longueur de journée, elle se lamente sur le sort de son pauvre enfant.
– Enfin, lui dit son mari, vas-tu me ficher la paix, avec tes jérémiades. Elle n’a pas l’air d’en faire un martyr de ton fils. Lis toi-même cette carte qu’il nous a adressée de Capri, où ils sont en, voyage de noces :
« Chers parents. Chaque jour est merveilleux. Je nage dans le bonheur. Jamais je n’ai été aussi heureux ».
– Hélas ! gémit la mère. Elle lui a déjà appris à mentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.