L’enterrement de la belle-mère


Un chef de bureau s’indigne :
– Vous vous moquez de moi ! Hier, vous m’avez demandé un congé exceptionnel pour enterrer votre belle-mère. Et, en réalité, on vous a vu canoter sur le lac du Bois de Boulogne. J’appelle cela de l’abus de confiance, vous m’entendez, de l’abus de confiance. – Pardon, monsieur, répond l’employé: je me suis peut-être mal exprimé, mais je ne vous ai absolument pas menti.
– Comment ! Vous osez…
– Certainement, monsieur. Rappelez-vous. Je n’ai jamais prétendu que ma belle-mère était morte. J’ai simplement dit que j’aimerais assister à son enterrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.