L’asile politique du polonais


C’est l’histoire d’un polonais qui a demande l’asile politique en France, à une époque où la Pologne était aussi penchée vers la démocratie que mon percepteur vers le mécénat. Comme il est plutôt connu, une foule de journalistes l’attendent en bas de l’avion.
– Alors ? Monsieur Daissentaski, que pouvez-vous nous dire des droits de l’homme en Pologne ?
– Lai droa de l’homme ? Of, on ne peut pas se plaindre.
– Ah ? Bon. Et la dureté de la vie quotidienne ? Dites-nous quelques mots sur la dureté de la vie quotidienne.
– La vy cotidiane. Baf, non, on ne peut pas se plaindre.
– !! Mais alors, parlez nous de la répression politique !
– La raipraition politisky ? Non, la non plus, on ne peut pas se plaindre.
– Ben alors, pourquoi avoir demander l’asile politique ?
– … Ben, justement, c’est qu’en France on peut se plaindre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.