L’amant réfrigéré

– Je me félicite, dit une femme, d’avoir choisi pour amant un homme qui a passé dix ans de sa vie à explorer la région du Pôle Nord.
– En quoi est-ce un tel motif de satisfaction ?
– Mon mari avait pris depuis longtemps l’habitude, quand il rentrait à l’improviste, d’ouvrir la penderie pour débusquer un de mes amants qui s’y était dissimulé. Mais, jusqu’à présent, il n’a jamais eu l’idée d’en faire autant avec le réfrigérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.