blague explorateur

Le McDo tribal

Deux explorateurs ont découvert, au plus profond de la Nouvelle-Guinée, une tribu qui n’a jamais eu le moindre contact avec la civilisation. A la fin de la journée, un des explorateurs dit à l’autre :
– J’ai beau leur parler dans tous les dialectes que je connais, impossible de provoquer, chez eux, la moindre réaction. Sauf quand j’ai lancé le mot : « McDo ». L’un d’eux s’est alors mis à sourire, et il m’a demandé : « Ça y est ? Ils ont enfin obtenu le permis de construire ? »

Belle-maman yéti

Un grand explorateur raconte :
– Je suis allé dans l’Himalaya avec ma femme et ma belle-mère quand soudain nous nous sommes trouvés nez à nez avec un yéti, vous savez cet abominable homme des neiges.
– Et alors, qu’avez-vous fait ?
– Moi rien, mais cet abominable homme s’est précipité vers ma belle-mère en criant : « Maman » !

Publicité

Désert alcoolique

– Oui, mon cher, nous étions perdus en plein désert. Plus rien à manger ni à boire, notre provision de whisky épuisée. Nous étions condamnés à mourir de faim et de soif.
– Mais, enfin, n’avez-vous pas trouvé un point d’eau dans les parages ?
– De l’eau ? s’exclame l’explorateur. Si vous croyez que dans une situation pareille, on pense à se laver !

Sandwich cannibale

– Quelle a été, demande un reporter à un explorateur célèbre, votre plus grande émotion ?
– Sans aucun doute le jour où j ’ai été fait prisonnier par des cannibales alors que je visitais les îles Sandwich.

L’amant réfrigéré

– Je me félicite, dit une femme, d’avoir choisi pour amant un homme qui a passé dix ans de sa vie à explorer la région du Pôle Nord.
– En quoi est-ce un tel motif de satisfaction ?
– Mon mari avait pris depuis longtemps l’habitude, quand il rentrait à l’improviste, d’ouvrir la penderie pour débusquer un de mes amants qui s’y était dissimulé. Mais, jusqu’à présent, il n’a jamais eu l’idée d’en faire autant avec le réfrigérateur.