Jeanne d’Arc au bûcher


Avant d’aller sur le bûcher comme il était 4H, elle a dit aux anglais :
« Je veux mon thé ! »
Il paraît que les derniers mots qu’elle aurait dit à ses juges, sur le bûcher étaient :
« Je veux descendre ! » Et elle a même ajouté ensuite :
« Vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite ! »
D’autres affirment que elle aurait plutôt déclarée :
« Quel malheur de mourir vierge, le feu au fesses ! »
Ou encore :
« Mon pucelage pour un pompier ! »
Finalement, on peut dire que Jeanne d’Arc aussi était femme au foyer… Surtout vers la fin…
Quand elle en a eu marre de bouter l’Anglois hors de France, Jeanne d’Arc décida d’arrêter de travailler. Elle inventa la retraite aux flambeaux.
A propos de Jeanne d’Arc, saviez-vous qu’elle était toxico ? Sous son bûcher, on a trouvé 500 grammes d’héroïne pure.
D’autres pensent qu’elle avait décidé de passer des examens, et pour cela, elle était partie bûcher son anglais à Rouen …. !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.