En cette forêt – 1


Par une nuit de paix
Nous avons cheminé
Et en cette forêt
Tu m’avais emmené Le chemin rocailleux
Que l’on a emprunté
Faisait mouiller tes yeux
Ou était-ce l’été,

Souvenir affleurant ?
Les arbres nus et noirs
D’ordinaires écœurants
Etaient chargés d’espoir

Tu les reconnaissais
Ils étaient tes amis
Et tu me racontais
Comment était ta vie

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.