Violer une morte


Au tribunal le juge s’adresse à l’accusé :
– J’ai vu dans ma vie d’horribles personnages, mais des comme vous, j’en avais vu. Vous vous rendez compte de ce que vous avez fait ?…violer une morte c’est épouvantable. – Ah mais je savais pas qu’elle était morte votre honneur….je croyais que c’était une anglaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.