Une bonne excuse pour un excès de vitesse

André venait tout juste de baisser le toit de sa corvette et se promenait, cheveux au vent, sur l’autoroute. Grisé par l’air pur, il écrase le champignon et monte à 170 km/h. C’est alors qu’il aperçoit dans le rétroviseur les gyrophares en action d’un auto patrouille de la police qui tente de le rattraper. Il se dit alors :

« Pas question que je laisse rattraper une corvette par la police » Il appuie à fond sur l’accélérateur et, rendu à 210, il réfléchit à ce qu’il est en train de faire et décide, après tout, de ralentir et de se laisser rattraper. Le policier s’approche, prend ses papiers sans dire un mot, les examine, jette un oeil sur la voiture et dit :

« Écoutez, je termine mon quart et je suis fatigué. Je n’ai pas envie de rédiger une autre contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n’ai pas encore entendue, je vous laisse aller. »

André hésite un moment et lui répond: « La semaine dernière, un policier est parti avec ma femme… »

« Et alors ? » de rétorquer le policier.

« Eh bien, je croyais que c’était lui qui tentait de me la ramener »

« Conduisez prudemment, et bonne fin de semaine ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.