blague contravention

Trop tard pour la prune

Un agent de police contrôle la validité des tickets de stationnement derrière les pare-brises des voitures. Sur l’un deux, un automobiliste avait placé ce petit mot :
– Je reviens de suite.

L’agent verbalise quand même et accompagne la contravention d’un petit papier sur lequel on peut lire :
– Il sera trop tard !

Publicité