Un terrible cas de vache folle

D’un air consterné, un éleveur de bovins dit à sa femme :
– J’ai bien peur que nous n’ayons, prochainement, un cas de vache folle sous notre toit. – Oh ! Gémit la femme, c’est affreux !
– Pire que tu ne l’imagines. Voici la lettre où ta mère nous annonce son arrivée pour après-demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.