Toto le poète

Toto est assis par terre, les yeux fixés sur un point du paysage. Une vieille dame vient à passer et s’exclame en lui caressant les cheveux :
– Comme ce petit garçon est merveilleux ! Il peut rester des heures à regarder le coucher de soleil ! C’est un vrai poète !
– Je regarde pas le coucher de soleil, répond Toto, hargneux, je regarde l’école qui finit de brûler…
Et il jette sa boîte d’allumettes dans le caniveau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.