Le moral à zéro

La femme toute nue s’examine dans la porte miroir et dit à son mari :
« Tu sais quand je me regarde, je vois une femme vieillie ; j’ai la face pleine de rides. J’ai des poches sous les yeux. Mes cheveux sont grisonnants. Mes seins tombent quasiment jusqu’à la ceinture. Mes hanches ont élargi de façon disproportionnée. J’ai une culotte de cheval. Mes fesses sont devenues énormes et pendantes. Et mes jambes sont devenues toutes maigrichonnes. Je t’en prie, chéri, dis-moi quelque chose qui me remonterait le moral. »

L’homme réfléchit quelques secondes et soudain lui dit :
« Eh bien ! Chérie, tu as encore une excellente vue. »

Au moins une qualité…

Une femme nue, se regarde debout devant la glace.

Elle dit à son époux :
– Je me trouve horrible à regarder, grasse et ridée… J’ai besoin d’un compliment !

Le mari répond :
– Tu as une bonne vue !