Suicide à l’écossaise

Un vendeur d’une pharmacie de Londres va trouver son patron dans l’arrière-boutique et lui dit :
– Il y a dans le magasin un Écossais qui veut acheter pour six pences de poison pour se suicider, que pourrions-nous faire pour lui sauver la vie ?
– Dites-lui qu’il en faut pour un shilling, répond le patron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.