Se faire tuer ou se faire violer ?

Lorsque Thor FendeurdeKrån débarqua à Caithness (Écosse), il hurla à ses hommes :
« Tuez toutes les femmes ; violez tous les hommes ! » Parmi la population locale, une voix féminine lança timidement :
– Excusez-moi, ne vouliez-vous pas dire « Tuez tous les hommes, violez toutes les femmes ? »

Et une voix d’homme s’éleva de la foule pour répondre :
– De quoi je me mêle ? Monsieur FendeurdeKrån sait ce qu’il fait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.