Regrets amoureux

« Cher Jean-Pierre, Je ne dors plus, je ne vis plus depuis que j’ai rompu nos fiançailles. Voudras-tu bien me pardonner et oublier ?

Ton absence ronge mon coeur.

Je n’étais qu’une petite sotte, personne ne pourra jamais prendre ta place.

Je t’aime. Amoureusement, Ton Isabelle.

P.S.
Mes félicitations pour tes bons numéros au tirage du Loto d’hier soir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.