Racisme judiciaire


Les perles : la justice

Le président du tribunal de commerce de Nice n’a pas pour habitude de tenir des propos nuancés. Le jour de son élection, il déclare que « la chambre du conseil a pour principale activité de juger des bougnoules ». Une liberté de ton qui lui vaudra une condamnation pour injure raciste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.