blague racisme

Le racisme, c’est mieux en couleurs ?

image drôle Le Brigadier dessin humour racisme patriarcat oppresseur blanc
Le racisme, c’est mieux en couleurs ?

Détracteurs : « – Brigadier, tu es vendu au pouvoir patriarcal oppresseur !
– Ouais, et au racisme systémic !
– Ouais, t’es un suprématiste blanc convaincu de sa supériorité !!!
– Ouais, alors que c’est nous les noirs qu’on est supérieurs !
– Qu… Quoi ?
– Ouat ?
– Mais ça s’dit pas…
– Ben quoi ? Sasha Johnson elle l’a dit… »
Le Brigadier : « Hé bien, il ne risque pas grand-chose le « pouvoir blanc patriarcal oppresseur » avec des rigolos pareils ! »
(Dessin du 7 janvier 2021)

La couleur du cœur

image drôle Le Brigadier dessin humour racisme footballeur Pascal Praud SJW
La couleur du cœur

Le Brigadier et Pascal Prout : « – Monsieur l’arbitre, il y a un problème avec le joueur noir, là-bas…
– Arrêtez !
– Pascal Prout !
– Oui, Pascal Prout de Céniouz ! Brigadier, comment osez-vous ramener un homme de couleur à sa couleur de peau ? Owedaireiou ? C’est politicoly inekorrekt ! Il y a des enfants et des sponsors qui nous regardent ! »
Arbitre : « Alors le brigadier est incolore ? »
Le Brigadier et Pascal Prout : « – Ah non, je suis tricolore, moi !
– C’est presque pire ! Nous dénonçons symboliquement le racisme en posant un genou au sol… Le deuxième après la pub. Achtague millionnaires à crampons contre le racisme ! »
SJW : « Les chevaliers blancs du web contre le racisme – Blaque laïve mateurse – Les licornes pour l’égalité. »
Le Brigadier : « Ok, sinon, on fait quoi pour le mec de couleur qui a une crise cardiaque ? »
Footballeur : « Help ! Aie kant brife ! »
(Dessin du 20 décembre 2020)

Le Brigadier fait du contrôle au faciès

Le Brigadier fait du contrôle au faciès

Le Brigadier fait de la discrimination (et c’est politiquement incorrect).
Citoyen et Le Brigadier : « – Brigadier, vous faites des contrôles au faciès !
– Mais… Citoyen, vous êtes blanc !
– Je sais ! Et je suis le seul blanc du quartier !
– (Foutues minorités ! Si elles ne sont pas contentes, elles n’ont qu’à rester chez elles !) »
(Dessin du 12 décembre 2020)