Qu’il est doux de ne rien faire…

Un Parisien, en vacances en Corse, se promène et voit un paysan dans sa ferme où il y a de beaux noyers. Le touriste lui demande comment il procède à la récolte des noix :
– C’est simple, nous étendons des grands draps sous les arbres et, quand il y a du vent, ou mieux une tempête, toutes les noix tombent dessus !
– Ah ! Et quand il n’y a pas de vent ?
– Alors, là, c’est une très mauvaise année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.