Préavis de tempête sur le couple

– C’est affreux ! Bernard ne m’aime plus. Il va m’abandonner.
– Voyons, fait la mère, pourquoi penses-tu cela ?
– Chaque soir, explique l’épouse, il lit pendant une heure les petites annonces de son journal.
– Mais, ma chérie, dit la mère, rassurante, ton père aussi a toujours jeté un coup d’oeil, le soir, aux annonces. Et il ne m’a pas quittée pour autant.
– Oui, sanglote la fille, mais lui ne lit que les annonces matrimoniales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.