blague journaux

Quand les journaux donnent le nom

Le rédacteur en chef d’un quotidien régional dit à son jeune journaliste :
– Quand vous racontez un fait divers, la règle d’or c’est de citer les noms des protagonistes. Cela fait plaisir aux gens.

Le soir même le jeune homme tape sur son ordinateur : « Un orage d’une rare violence et des pluies diluviennes ont causé des inondations près de la ferme du père Matthieu. Le brave homme a dû évacuer ses vaches qui se nomment respectivement : La Monique, Bellecorne, La Lison et La Noiraude ».

Publicité

13 septembre 2020 – Je suis toujours Charlie…

dessin presse humour je suis Charlie image drôle soutien opinion
13 septembre 2020 – Je suis toujours Charlie…

Est-ce que l’opinion publique soutient encore Charlie contre la barbarie barbue ?
Islamiste : « Où est Charlie ? »
Je suis Charlie : « – Cépa moi !
– Cépa nou !
– Cé lui !!! »
(caricature de Charlie)

À l’occasion du procès des attentats de janvier 2015, Charlie-Hebdo a republié les (médiocres) caricatures danoises qui avaient valu à l’hebdomadaire d’être la cible d’une fatwa. Des caricatures publiées pour revendiquer la liberté de la presse.

Or la presse soutient très faiblement l’initiative.

Alors, on est toujours Charlie ou pas ?

Zaïtchick