Pour l’amour des portes de Dieu

Deux loubardes viennent juste de mourir après un hold-up manqué. Elles arrivent au ciel et sont accueillies par Saint Pierre devant les portes du Paradis.

Elles demandent si elles peuvent entrer. Saint Pierre est bien embêté et leur demande de patienter pendant qu’il va demander à Dieu ce qu’il doit faire d’elles.

Saint Pierre s’en va voir le chef qui regarde sur son grand livre, et finit par répondre à Saint Pierre que « C’est d’accord ».

Saint Pierre s’en va donc annoncer la bonne nouvelle aux loubardes… et revient voir Dieu aussitôt en disant :
– Elles sont PARTIES !
– Les loubardes ?
– NON, LES PORTES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.