Plus jamais Napoléon

Dans le cabinet d’un psychiatre :
– Docteur, dit le malade, je viens vous annoncer que, grâce à votre traitement, je ne me prends plus pour Napoléon.
– Très bien, dit le médecin, et qu’allez-vous faire maintenant ?
– Je vais prendre ma retraite !
– Où ?
– En Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.